Baptême de Jésus

13 Jan

Dimanche 12 janvier : Nous nous souvenons du Baptême de Jésus

Les évangiles rapportent que lors du baptême de Jésus dans les eaux du Jourdain, les cieux se déchirent et l’Esprit, tel une colombe, descend sur lui. Une voix dit alors : « Tu es mon fils bien-aimé ». Cet épisode est la première manifestation du Dieu Trinité. Cette fête suit celle de l’Épiphanie et termine la période de Noël.
bapteme-christ-vitrailOn reconnaît Jésus et Jean-Baptiste.
Tous deux portent une auréole signe de leur sainteté. Une colombe descend du ciel.
Elle dit l’Esprit saint, donné par le Père, et qui descend sur Jésus. On pourra noter l’humilité de Jésus, à genoux devant Jean-Baptiste.
Il semble confiant et pleinement abandonné. Des mots: « Voici l’agneau de Dieu », nous rappelle que Jésus est celui qui s’offre pour que d’autres s’élèvent. Jean-Baptiste porte un bâton en forme de croix qui annonce déjà sa souffrance et celle de Jésus, mais qui dit surtout l’Amour. Le vitrail nous révèle donc un peu de ce que sera la vie de Jésus: humilité, pauvreté, amour.
La couleur bleue domine. C’est la couleur du ciel (elle dit donc Dieu: Le bleu est associé à la divinité dans toutes les mythologies)… C’est aussi la couleur de l’eau (elle dit la vie, la création)… La couleur bleue dit encore la méditation. Le blanc de la colombe dit la pureté, la lumière. Le vitrail nous invite à méditer et à suivre Jésus sur le chemin d’amour, de lumière, de vie.
L’artiste a choisi un cadre fleuri: signe de vie, d’épanouissement, de fructification…
Le chemin proposé est un chemin d’épanouissement

Publié par Agnès EON