Le cinquantenaire du Collège Sainte Thérèse

6 Avr

De merveilleuses retrouvailles
Le samedi 06 avril 2013, c’était jour d’effervescence dans l’établissement, c’était le jour où on fêtait le cinquantenaire du collège Sainte Thérèse. Le jour du tu t’rappelles ? Alors, bien évidemment, du monde, y’en avait !! On se marchait presque sur les50aire (1) pieds …
On croisait d’anciens élèves, âgés et moins âgés, qui déambulaient à la recherche de leur passé et les plus jeunes qui scrutaient les photos exposées telles des reliques, afin d’y découvrir, peut-être, le visage plus juvénile du grand-père, du père, de la tante ou encore du grand frère. Enfin, en cet instant, plusieurs générations se côtoyaient en un même lieu.

 

50aire (3)Parce que des photos, il y en avait beaucoup ! Des petites, des grandes, des rigolotes, des émouvantes, des vieilles, des plus vieilles encore.
Le résumé d’une époque. Dans les salles, les albums disposés sur les tables, comme au garde à vous, semblaient attendre la main experte, mais fébrile qui les effeuillerait avec délicatesse.
Des photos dans le domaine sportif, dans le domaine culturel, 50aire (4)des photos de classes d’un passé plus ou moins lointain, avec des élèves souriants, se prêtant au jeu de l’alignement et de la discipline photographique, ce qui en amusaient plus d’un, reprenaient vie dans l’œil avisé et complice de celle ou celui qui les contemplait.
L’imagination collective faisant renaître tous ces personnages.

 

Dans les couloirs, la même agitation régnait. Les gens se bousculaient, se pressaient pour trouver le cliché pour lequel ils étaient venus. expositionLa photographie, enfin repérée, les commentaires allaient bon train, et après quelques minutes d’observation, un léger sourire de satisfaction au coin des lèvres, comme si le Saint Graal avait été touché,
chacun allait vers sa propre destinée, en se disant : j’y étais …

 

Un grand merci  à toutes celles et tous ceux qui ont œuvré et travaillé ainsi à ces petits instants de bonheur. Un grand merci aussi à celles et ceux qui,50aire (2) en prêtant ces photographies, ont contribué à ces petits bonheurs. Par exemple, je pense à ce garçon de 6ème qui, fier de retrouver sur les images, son grand-père, son père et bien d’autres membres de sa famille, s’imaginait son petit fils, sa petite fille, dans 50 ans, tout aussi émerveillés. Mais cela est une autre histoire …

Alain GALANT

 

Déroulement de la journée

Publié par administrateur