Séjour éducatif sur le littorale normand

1 Juin

4flags

Immersion des classes de 3ème dans l’Histoire
du Débarquement et de la Bataille de Normandie

Programme du séjour : Arromanches – Pointe d’Hoc- Cricqueville en Bessin – Cimetières Colleville et La Cambe – Angerville l’Orcher – Le Havre son port et son architecture – Isigny sur Mer – Sainte Mère l’Église – Airborn Museum – Utah Beach

Organisation : Mme LUCAS et Mme CARRÉ, professeures d’Histoire et de Géographie.

3e-arromanches-1

lundi 23 mai 2022

Arromanches sous la pluie
Plage et D-Day Museum

3e-arromanches-2

Arromanches sous la pluie
Pique nique sous un abri improvisé.

3e-colleville-graveyard-1

Cimetière américain de Colleville

3e-colleville-beachside

Bord de la côte de Colleville
Le temps s’éclaircit.

Carnet de voyage

Nous avons roulé de 5h30 à 10h30 en bus.
Nous avons commencé par la visite du musée d’Arromanches situé en bord de mer. Nous avons regardé en 1er un petit film sur le débarquement de Normandie et la construction du port artificiel. En effet, il a été conçu en pièces détachées en Angleterre puis acheminé en Normandie où il a été assemblé sur le terrain occupé par l’ennemi en toute discrétion. 30 000 hommes ont oeuvré à l’ouvrage nécessitant 500 000 tonnes de béton. Ils ont coulé 15 bateaux et 15 blocs pour protéger l’intérieur du port des vagues. Ils ont également construit des digues, des chaussées flottantes et des quais. Une construction spectaculaire. Le débarquement a eu lieu sur les 5 plages : Utah, Omaha, Gold, Juno et Sword. Au total 56 000 soldats ont été mobilisés.
Nous avons ensuite déjeunés sous le porche de la Poste.
Puis nous sommes allés au cimetière américain de Colleville où reposent 9 387 soldats. C’est un endroit de mémoire et d’hommage. Tout y est magnifique.
Nous avons poursuivi en nous rendant à la Pointe du Hoc où ont été lachées beaucoup de bombes. On y trouve aujourd’hui encore des traces faites par celles-ci et aussi des blockhaus.
Juline, 3B

4flags

mardi 24 mai 2022Le Havre, son port et son architecture

3e-lehavre-23e-lehavre-1

Le Havre
Porte de
l’Europe

3e-lehavre-3
3e-lehavre-53e-lehavre-4

3e-lehavre-6

Le Havre
Son architecture

Symbole de la reconstruction d’après guerre, « chef d’oeuvre » d’Auguste Perret

Appartement témoin Perret – Église Saint Joseph – « Les Volcans » d’Oscar Niemeyer
Catène de Containers, 2 arches de 36 conteneurs colorés

3e-lehavre-83e-lehavre-7

Retour à Angerville d’Orcher au Château les Hellandes
3e-lehavre-10

Carnet de voyage

Le matin, nous avons visité le centre ville du Havre.
En 1944, le centre ville fut à 100% bombardé par les Anglais. La reconstruction de la ville avec l’architecte Auguste Perret, qui imagina de toutes nouvelles choses, se déroula vite (environ 20ans), l’objetif est de faire des économies et d’être moderne. Auguste Perret veut reconstruire des logements agréables à vivre : calmes, aérés, spacieux et lumineux. En conclusion, il y a beaucoup de similitudes entre aujourd’hui et il y a 70ans.
Nous avons ensuite observé l’hotel de ville, sa tour de 70m, l’avenue Foch, l’église construite également par Auguste Perret.
Près de l’arche en conteneurs nous avons mangé notre pique-nique puis l’association Port Center nous a présenté le port du havre avec ses différents bateaux. Les dockers, des personnes qui travaillent sur les quais, nous ont présenté leur métier.
Jusqu’à la fin de la journée, nous avons profité du centre commercial.
Mathilde, 3B

4flags

mercredi 25 mai 2022

3e-isignysurmer

Les caramels d’Isigny/Mer

3e-stemereleglise-23e-stemereleglise-3

Sainte-Mère-Église – Airborn Museum

3e-stemereleglise-1

Carnet de voyage

Nous avons quitté le domaine pour aller à l’usine de fabrication des caramels d’Isigny. Nous avons pu découvrir les étapes de leur fabrication. Leurs ingrédients sont 100% français. Nous avons également pu déguster certains d’eux. Enfin, nous sommes allés acheter ceux qui nous plaisaient pour en ramener chez nous. Nous nous sommes ensuite rendus à Sainte-Mère-Église où nous avons pique-niqué et visité la ville.
Pour finir la journée, nous avons été au musée Airborn. Nous avons appris beaucoup de choses sur les parachutistes américains qui ont sauté sur la ville et en particulier, le parachutiste John Steel qui est resté coincé sur l’église. Il a fait le mort durant 2 heures avant d’être fait prisonnier mais il s’enfuira. Nous avons découvert qu’il y a eu la guerre des haies entre Sainte-Mère-Église et Cherbourg.
Le nom de code des opérations donné à l’ensemble de la bataille de Normandie était Neptune.
Juline, 3B

Publié par administrateur